Aller au contenu

2015 - 3. page

Programmation du festival 2015

Mimages fait son cirque 2015

Soirée des 10 ans

Samedi 28 mars à 19h00

Saint-Sylvestre – Gymnase

Dîner-spectacle

 

Antonin : présentation de la soirée

Serge, Claude et Thierry : accueil magique

Autour de So Quartet : accueil en musique avec Sophie Levin, Gilles Poitevin, Jean-Michel Dersy et Loïc Pezet

Sara Martinet, compagnie des baigneurs : siège

cirque poétique et burlesque

Thomas Hoeltzel : Ako

petite pièce jonglée et gesticulée

Pierre Fatus et Philippe Escudié, les Zilluminés : le triomphe du doute

création pour le festival Mimages

Hugo Marchand & Loïse Manuel, content
pour peu
 
: Entre le Zist et le geste

 

Entrée : 25 € – Réduit -18 ans : 15 € –

Soirée conférence spectacle, le 26 mars 2015

C’est à un grand moment de mime, de mouvement et de musique que nous vous invitons à participer

Jeudi 26 mars à 20h30

Guilherand-Granges, salle de cinéma de l’Agora

Soirée musique et spectacle

Elsa Marquet-Lienhart : Minimorphoses

Yves Marc du théâtre du Mouvement : Ce corps qui parle

Tarifs : adultes, 8 €, enfants, 5€

Grand merci à Yves Marc, parrain du festival pour cette représentation

Ce corps qui parle, Yves Marc
Ce corps qui parle, Yves Marc

Soirée d’ouverture du festival Mimages

le 20 mars 2015 à Toulaud à la salle des fêtes

Durée de la soirée : 2 heures

Tarifs : adultes – 8 €, enfants 5 €

Au programme :

Thierry Nadalini : jonglerie , magie humour

Pierre Fatus qui donnera Fatus Music-Hall

la compagnie des petits détournements qui présentera les rétrocyclettes (cirque – musique)

Formations – les arts du Mime

Les arts du mime - Pierre Fatus
Les arts du mime – Pierre Fatus

Samedi 21 mars 14H00 – 18H00

Dimanche 22 mars 14H00 – 18H00

Salle des sapins à Saint-Romain de Lerps

RÉSUMÉ DE LACTIVITÉ

 

Atelier d’expression spectaculaire / Formation de l’acteur

• • •       Identification et mise en jeu de son propre lan- gage corporel, traduction de la pensée en mouvement, apprentissage du dessin chorégraphique, développement de la conscience spatiale.

• • •       Apprentissage et intégration du jeu burlesque dans la pratique théâtrale, approche du clown moderne.

 

OBJECTIFS & PÉDAGOGIE

 

• • •       Compléter la formation des acteurs, artistes, étudiants ou toute personne confrontée à l’expression en public, d’une conscience éprouvée de son corps comme outil premier de créativité et de communication. Doter tout concepteur d’une liberté d’invention à partir de

lui même, et d’une capacité de mise en scène de ses œuvres.

• • •   Former des créateurs de numéros originaux de qualité, dans un langage international comique ou poétique.

L’enseignement aborde les différentes facettes de l’ex- pression en mouvements : familiarisation  aux différents modes de jeu au théâtre, au music-hall, au cirque… pratique quotidienne des différents langages du corps et de la voix, exercice et analyse du jeu en improvisation…

• • •       Alternant en permanence la pratique et la réflexion, la pédagogie vise à donner au stagiaire une capacité et une autonomie rapide de création. Éveillé aux possibilités d’inventions avec son propre corps, il acquiert des techniques pour s’exprimer et jouer avec son image. Encouragé au fil des exercices dans la confiance en son propre potentiel créatif, il développe une conscience ludique, qui place son corps et ses racines culturelles comme outils fondamentaux de communication universelle.

 

L’INTERVENANT : Pierre Fatus

 

Acteur, clown, musicien, metteur en scène, Pierre Fatus développe depuis une vingtaine d’années une recherche sur le théâtre burlesque et le clown contemporain. Parallèlement à ses créations, Circus, Opus, Clownpower… produites en France et à l’étranger, il poursuit un travail pégagogique sur l’acteur burlesque.

Pierre Fatus a travaillé pour l’Éducation nationale, l’École normale supérieure, le CNRS (Nemo Project), et diverses entreprises du secteur culturel ou privé, notamment le CDN de Sartrouville, l’Académie Euro-

péenne de Théâtre corporel Magénia, et le CNFA appuyé par l’Union Européenne.

A partir de 15 ans

Tarifs : 60 €

Formations scolaires – les arts du cirque

Christophe Rimbert
Christophe Rimbert

Samedi 21 mars 14 H 00 – 17 H00

Dimanche 22 mars 14H00 – 17H00

Guilherand-Granges, salle de la Beaulieu

Prendre conscience de son corps et du moyen d’expression qu’il représente. Maîtriser le mouvement.

 

OBJECTIFS

 

• • •       Développer sa créativité, sa sensibilité, et expri- mer son émotion.

• • •       S’exprimer par le corps et le mouvement. Apprendre à ressentir.

• • •       Apprendre à s’équilibrer, à jongler, à explorer et utiliser l’espace, à mettre son corps en jeu, à utiliser les accessoires du cirque.

• • •       Mesurer les risques, prendre des précautions, oser, moduler son énergie.

• • •       L’équilibre : évoluer sur des plans inclinés ou instables, maîtriser l’espace et le relief.

• • •       Le jonglage : jouer avec des balles, des foulards, des anneaux.

• • •       L’expression corporelle : mimer, grimacer, marcher, courir, sauter, voler… Exprimer des actions ou des émotions sans utiliser le langage.

• • •       La confiance : prendre confiance en soi, et faire confiance aux autres. Communiquer par le regard, le toucher et le mouvement.

• • •       Maîtriser l’espace et le mouvement. Agir et interagir en utilisant l’espace scénique.

 

ACTIVITÉS PROPOSÉES

 

Funambule, boule d’équilibre, rolla bolla, échasses, monocycles, jonglerie, diabolos, assiettes chinoises, acrosport (pour la formule stage).

INTERVENANT • Christophe RIMBERT

PUBLIC • 6 > 12 ans

Tarifs : 15 €

Sara Martinet, compagnie les baigneurs, siège

Sara Martinet, compagnie les baigneurs
Sara Martinet, compagnie les baigneurs

(CIRQUE POÉTIQUE ET BURLESQUE)
Voyage vers l’absurde entre les pieds d’une chaise.
Duel entre corps et objet, jeu ou matières, os et barreaux se croisent dans une danse épurée nourrie de poésie et de burlesque. Une femme et une chaise, voilà qui peut mener loin… D’autant plus que ni Sara ni son siège ne veulent accepter que l’autre prenne le dessus. Près du sol, mais drôlement acrobatique, la danseuse-acrobate joue avec cette chaise quelque peu surélevée et surdimensionnée.
Une fausse promesse de confort, car trop haut perché pour qu’on y prenne place avec aisance.
Sara fait de ce siège un partenaire, un agrès, un témoin muet de son voyage vers l’absurde, vers l’enfance ou vers le cauchemar. Aussi virtuose qu’une trapéziste, jamais à court d’une contorsion inattendue, expressive à souhait, notre équilibriste fait porter à cet objet immobile toute la sévérité d’un monde (masculin?) qui oblige ses habitant(e?)s à se plier jusqu’à se tordre, à se jeter dans le vide ou dans la gueule du loup, pour ne pas se faire écraser. Sa souplesse, face à la rigidité de son compagnon muet rappellent les duos comiques construits sur l’antagonisme comme Laurel et Hardy.
Mais il se peut que l’histoire qui se joue ici soit plutôt du genre dramatique. Nous sommes tous en état de Siège !

Thomas Hoeltzel, Ako

(PETITE PIÈCE JONGLÉE ET GESTICULÉE)
Dans cette petite pièce jonglée et gesticulée, Thomas explore un langage gestuel personnel, au travers d’une implication corporelle omniprésente et d’un jonglage singulier et expressif, et nous livre ici une approche épurée et minimaliste du jonglage contemporain.
C’est avec un langage corporel et habité que Thomas dessine ici un univers brut et généreux.

Thomas Hoeltzel
Thomas Hoeltzel

Pierre Fatus & Philippe Escudié, les Zilluminés, le triomphe du doute

Pierre Fatus & Philippe Escudié
Pierre Fatus & Philippe Escudié

S’appuyant sur la prestidigitation, le mime et les techniques de l’illusion dans l’espace, autour d’un texte philosophique comique, deux bipèdes s’interrogent sur les illusions de l’existence humaine. Bienvenue au Palais des Mirages !
Avec les Zilluminés, vous douterez de tout jusqu’à votre propre existence. L’art de la manipulation enfin dévoilé !
Vous saurez tout sur les dessous de Descartes, l’illusion cosmique, le K.O originel, la quadrature du steak, la pointure du yéti, la transformation du sang en pétrole, l’illusion amoureuse…
Ce soir, deux mimes bavards, prestidigitateurs caméléons, escamoteurs de soucis, vous prouvent par l’image et le geste magique, l’existence d’une vie avant la mort.
« Le triomphe du doute » est une réflexion farfelue sur la crédulité, une pièce de magie burlesque sertie de numéros visuels, de mimographies poétiques et autres

métaphores de nos questionnements insatiables.

Hugo Marchand et Loïse Manuel, content pour peu, entre le Zist et le geste

Entre le Zist et le geste
Entre le Zist et le geste

Son nom est tiré d’une vieille expression : « être entre le zist et le zeste » qui image par la mince épaisseur entre le zist et le zeste d’une orange, le fait de douter, d’hésiter.
« Entre le Zist et le Geste » est un spectacle de portés acrobatiques, bourré d’humour emprunté au burlesque et au cinéma muet. C’est une création pour deux artistes désorientés, s’adressant à tous les publics. Le décor est planté, un tissu noir matérialisant les coulisses, deux personnages cachés derrière le lâchent pour se dévoiler au public, le spectacle  commence…
Les deux circassiens entrent en piste, ils viennent faire leur numéro de portés acrobatiques, mais un doute s’invite dans leur enchaînement bien huilé entraînant alors une succession de malentendus. Cette création se transforme alors en un spectacle loufoque. Pris par la nécessité de le continuer, le duo se prend au jeu, invente, dérive… Tantôt perdu, tantôt opportuniste mais toujours rebondissant. Un spectacle tout public où l’imprévu est privilégié et où le spectateur sans cesse surpris ne risque pas de s’ennuyer !